Dès 8 ans

Souvenirs de Marnie

Hiromasa Yonebayashi, 2014, Japon, VF, 103’, 8/12

13:45

Plus d'informations

Mon 23 Feb

16:15

Tue 24 Feb

16:15

Wed 25 Feb

16:15

Thu 26 Feb

16:15

Fri 27 Feb

13:45

Sat 28 Feb

13:45

Sun 01 Mar

13:45

* AVANT PREMIèRE

Souvenirs de Marnie

Hiromasa Yonebayashi, 2014, Japon, DCP, couleur, version française, 103’, 8/12

Anna, jeune adolescente solitaire et timide vit avec ses parents adoptifs. Suite à une crise d’asthme, elle est envoyée dans un petit village près de la mer au nord d’Hokkaïdo pour se soigner. Elle découvrira alors une vielle demeure inhabitée au cœur des marais et se liera d’amitié avec la mystérieuse Marnie. Entre rêve et réalité, « Souvenirs de Marnie » plonge dans un labyrinthe métaphorique et mélancolique qui dépeint le sentiment d’abandon avec délicatesse. Dernier conte onirique du studio japonais Ghibli signé Hiromasa Yonebayashi, « Souvenirs de Marnie » est une adaptation d'un roman de Joan G. Robinson intitulé « When Marnie Was There ». Après la réalisation de « Arrietty et le petit monde des Chapardeurs » en 2011, Yonebayashi s’est imposé comme l’un des animateurs les plus prometteurs du Studio Ghibli. Il a étroitement collaboré avec le maître retraité Hayao Miyazaki notamment sur « Le voyage de Chihiro » et « Ponyo sur la falaise ».

tarifs

Prix plein
16.-
Carte côté courrier / étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-
Enfants<12ANS & ACCOMPAGNANT
12.-

Atlas

Antoine d’Agata, 2013, France, VOstFR, 75’, 18/18

16:00

Plus d'informations

Mon 23 Feb

Tue 24 Feb

Wed 25 Feb

Thu 26 Feb

Fri 27 Feb

16:00

Sat 28 Feb

Sun 01 Mar

18:30

* AVANT PREMIèRE

Atlas

Antoine d’Agata, 2013, France, DCP, couleur, version originale multilingue sous-titrée Français, 75’, 18/18

« Atlas » est le récit d’un voyage, ou plus précisément celui d’une infinité de parcours anonymes, de portraits de femmes calfeutrées et offertes, emmurées dans les bas-fonds du globe. Ce sont les hôtesses de ce monde opaque où s’abandonnent les corps, qui de cicatrices en confidences livrent ici leur âme, dans une poésie où chaque mot martèle, car à la fois fragile et démesurément juste. Photographe, Antoine d’Agata ne se pose pas en observateur, étranger à la misère dont il serait chargé de rendre compte, il est lui-même partie prenante et intégrante de ce qu’il choisit de nous faire voir, sans prétendre se montrer objectif, mais nous offrant pour un temps son regard en autant de tableaux à la beauté cruelle et universelle. S’il rend par là justice à celles qu’on aura poussées dans la marge, les territoires qui défilent sous nos yeux respirent par mouvements à peine perceptibles, comme si le temps et l’espace s’étaient dévorés l’un l’autre jusqu’à n’avoir jamais existé. « Atlas » est un coup porté droit au ventre, la traduction d’une condition humaine ivre et abyssale, il est une chape qui gronde, à l’ombre de laquelle la vie n’est qu’une combustion lente, et la mort presque un détail.

tarifs

Prix plein
16.-
Carte côté courrier / étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-

My Blind Heart

Peter Brunner, 2013, Autriche, VOstFR, 92’, 16/16

17:30

Plus d'informations

Mon 23 Feb

Tue 24 Feb

18:30

Wed 25 Feb

Thu 26 Feb

Fri 27 Feb

17:30

Sat 28 Feb

Sun 01 Mar

* AVANT PREMIèRE

My Blind Heart

Peter Brunner, 2013, Autriche, DCP, n&b, version originale allemande sous-titrée Français, 92’, 16/16

« My Blind Heart » prend comme point de départ la rare anomalie génétique dont souffre son protagoniste principal – qui modèle son apparence, lui fait progressivement perdre la vue, et rend son espérance de vie incertaine – pour construire une romance intime où les dérives du culte et du contrôle du corps sont mises en perspective par les individus qu’elles condamnent de fait. C’est au travers du regard singulier de ce « monstre », que s’articule la trame tant narrative que visuelle du film, comme la traduction d’un récit simultanément rédigé à la première et la troisième personne, où tout ce qui nous apparaît semble témoigner d’une communication impossible. Les rapports s’y renversent et se confondent, tantôt complice ou tortionnaire, il intégrera dans sa quête métaphysique des amis de circonstance, jeune adolescente en fugue ou trisomiques éclairés, tous mis au ban d’une société qu’ils interrogent en retour avec une malice enfantine. Si « My Blind Heart » se dote parfois d’une gestuelle sombre et syncopée, il s’avère un espace joueur sachant également se montrer tendre et lumineux, offrant dans l’étendue de ces contrastes une immersion grandiose dans un monde tant nôtre qu’étranger, car perçu par ceux-là même qui symbolisent son indispensable désordre.

tarifs

Prix plein
16.-
Carte côté courrier / étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-

Whiplash

Damien Chazelle, 2014, États-Unis, VOstFR, 107’, 12/14

19:30

Plus d'informations

Mon 23 Feb

18:30

Tue 24 Feb

Wed 25 Feb

19:30

Thu 26 Feb

19:30

Fri 27 Feb

19:30

Sat 28 Feb

16:00

Sun 01 Mar

16:00

* AVANT PREMIèRE

Whiplash

Damien Chazelle, 2014, États-Unis, DCP, couleur, version originale anglaise sous-titrée Français et Allemand, 107’, 12/14

Rares sont les films qui s’ancrent dans un contexte si spécifique, sans jamais s’en extraire, et qui savent cependant prendre le contrepied de codes propres à limiter le récit à sa seule dimension initiatique. Loin de faire l’éloge de la virtuosité, « Whiplash » ne s’adresse donc pas spécifiquement aux mélomanes, aux amateurs de jazz, voire aux batteurs ou à ceux qui y chercheront une vraisemblance absolue, mais il sait enjamber les partis pris avec intelligence pour s’élever au rang d’expérience sadomasochiste vive et jouissive, perlée de rage et de sueur.

« Il existe beaucoup de films qui traitent du plaisir en musique, mais en tant que jeune batteur dans un orchestre de jazz, l’émotion que j’ai le plus souvent ressentie était toute autre: la peur. […] Avec « Whiplash », je voulais faire un film sur la musique qui se vive comme un film de guerre ou de gangster; où les instruments remplaceraient les armes; où les mots seraient aussi violents que des coups de feu, et où l’action se déroulerait non pas sur un champ de bataille, mais dans un local de répétition ou une salle concert. » (Damien Chazelle, réalisateur)

tarifs

Prix plein
16.-
Carte côté courrier / étudiants / AVS / AI / AC
14.-
Membres Belecran
12.-