9 Doigts

F.J. Ossang, 2017, France/Portugal, DCP, version originale française, 99', 16/16 ans

Avant-première en présence de F.J. Ossang & Elvire le 30 mars à 20:40

Archives 2018

Description

Expressionniste, sombre, atypique, le dernier film de F. J. Ossang, qui a remporté le Léopard de la meilleure réalisation au dernier festival de Locarno, reste dans la lignée de ses précédents titres (« Le trésors des Iles Chiennes », « Docteur Chance », « Dharma Guns »), une oeuvre léchée et minutieusement cadrée aux apparences de film noir. Pourtant, même si le film de genre est pour Ossang une source d’inspiration inépuisable, « 9 Doigts », qui commence par une fuite, un mort et une liasse de billet, se détache assez vite de ses origines noires pour prendre l’apparence d’un récit initiatique aux frontières de l’onirique. Embarqué malgré lui sur un cargo transportant du polonium, le héros, otage et complice d’une bande de malfrats, se voit emporté comme les autres dans une ambiance post-apocalyptique vers une folie qui doit autant au poison radioactif qu’aux miasmes de la condition humaine. Commence alors une aventure métaphysique et existentielle, qui mène le héros dans les espaces du « nowhereland », ce lieu où l’on ne peut être ni observateur, ni acteur, mais toujours complice d’expériences « que l’on a pas vécues », qui dépassent la raison et transforment les êtres. Métaphore, peut-être, du cinéma.