Première affaire

Victoria Musiedlak, 2023, France, DCP, version originale française, 98', 16/16 ans

Prix d'entrée à choix: 10.- | 15.- | 20.-

Toujours à l'affiche

Description

Nora tout juste bardée de son diplôme d’avocate vient de décrocher son premier poste dans un cabinet. Elle vit encore chez ses parents et a l'impression de n'avoir rien vécu lorsqu'elle est propulsée dans sa première affaire pénale. La défense d’un jeune homme accusé de meurtre la met devant une épreuve de conscience. Le policier chargé des interrogatoires rajoute à son trouble alors que Nora n’a qu’un rêve: se laisser emporter par la frénésie de sa nouvelle vie.

«Le meilleur du film tient dans le portrait très intelligemment dessiné de cette jeune femme qui voit dans le métier d’avocate, une forme d’émancipation de son milieu social en tant que fille d’immigrés, une ouverture au monde, avant de se prendre en pleine face une réalité autrement plus violente. À travers elle, le film interroge la place de nos valeurs et de nos idéaux dans le cadre professionnel, thématique passionnante finalement peu abordée au cinéma. Noée Abita, révélation du très beau «Ava», demeure l’attrait principal du film. Ses grands yeux expressifs, son corps frêle et sa voix fluette conviennent à merveille au personnage de Nora. Elle vampirise l’écran de la première à la dernière image, sans excès, avec un jeu très fin et sensible, évoluant subtilement sous nos yeux, par petites touches. Elle est aussi très bien entourée par la formidable prestation de François Morel en avocat cynique et d’Anders Danielsen Lie en policier séducteur et moins intègre qu’il ne le parait.» – Emmanuel Le Gagne, Culturopoing.com

Images © Frenetic Films